Mes articles


 

 

« Présentation d'une grille de lecture des méthodologies de prise en compte des risques d'un projet »

Revue “Phoebus” : La revue de la sûreté de fonctionnement - I.S.D.F., n°5, 1998, pp.12-20.

Pour commander cette revue :
Phoebus, Editions P.
37-68, cours de la Martinique
33000 Bordeaux
Tél : 05-56-79-10-55
http://www.preventique.com

« Quelques enseignements liés à la mise en oeuvre d’une démarche de gestion des risques dans les projets »

Revue “La Cible” - A.F.I.T.E.P., n°74, Octobre 1998, pp.26-29.

Pour le commander cette revue :
AFITEP
17, rue de Turbigo
75002 Paris
Tél : 01-55-80-70-60
http://www.afitep.fr/go4.htm

« Présentation d’une grille de lecture des méthodologies de prise en compte des risques d’un projet »

Revue internationale en gestion et management de projets, Volume III, n°2, 1997, pp.16-31.

Pour le commander cette revue :
ADRIGEP
97, boulevard Carnot
59000 Lille

« Communication des risques dans les projets »

Revue "Communication & Organisation" du GRECO, n°20, 2eme semestre 2001, pp.49-60.

Pour le commander cette revue :
GREC/O
Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine
10, Esplanade des Antilles
Domaine Universitaire
33607 Pessac Cedex
http://www.montaigne.u-bordeaux.fr/GRECO

« Risques liés à la capitalisation du savoir-faire »

Revue "Travail & Méthodes", n°542/1998, pp.31-36.

Pour le commander cette revue :
Editions Entreprises et Techniques
5, bis de la Fontaine au Roi
75011 Paris
Tél : 01-48-05-25-70

« Dossier : Maîtriser les risques sur les projets industriels »

Revue "L'Usine nouvelle", n°2768, mars 2001, pp.88-93.

Pour le commander cette revue :
L'Usine Nouvelle
12-14, rue Médéric
75815 Paris Cedex 17
Tel : 01-56-79-41-00
http://www.usinenouvelle.com

« Management du risque : les logiciels spécialisés restent les plus efficaces »

Revue "01 Informatique", n°1661, 11 janvier 2002, pp.27.

Pour le commander cette revue :
01 Informatique
26, rue d'Oradour-sur-Glane
75504 Paris Cedex 15
Tel : 01-44-25-32-78
http://www.01net.com

Pour obtenir une copie de l'un de ces articles, contactez-moi par mail à l'adresse suivante : herve.courtot2@wanadoo.fr



« Présentation d’une grille de lecture des méthodologies de prise en compte des risques d’un projet »

Résumé :

La gestion des risques appliquée aux projets de conception et de lancement de produits nouveaux ou aux projets de réalisation d'ouvrage est devenue aujourd'hui, pour bon nombre d'entreprises impliquées dans ce type d'activités, une préoccupation majeure et un élément indispensable à la réussite de leurs projets. Elle s'est traduite, ces dernières années, par la mise au point et le développement d'une grande variété de méthodes destinées à anticiper l’occurrence, à estimer les conséquences sur les principaux objectifs d'un projet (les coûts, les délais et les spécifications techniques), à réduire les effets et à maîtriser les risques encourus. Aussi, face à la diversité des méthodes rencontrées aujourd'hui, il nous est apparu nécessaire de chercher à les regrouper afin de mieux comprendre quels étaient leurs fondements théoriques et l'usage qui pouvait en être fait. L'analyse comparative que l'on a pu mener sur une quinzaine d'approches proposées dans différents secteurs d'activités (l'automobile, la chimie, l'énergie et l'industrie pétrolière, la pharmacie, l'aéronautique et le spatial...) nous a permis alors de mettre en évidence quelques critères pertinents pour les classifier et de proposer une grille d'analyse (fondée sur l'utilisation d'un certain nombre de typologies) permettant de les synthétiser et de les comparer. L'intérêt de cette grille de lecture est de préciser à quels types d'approches correspondent les méthodes réalisées et d'énoncer quelques remarques, commentaires ou conditions quant à leur utilisation.

haut de page




« Quelques enseignements liés à la mise en oeuvre d’une démarche de gestion des risques dans les projets »

Résumé :

L’analyse que nous avons pu faire des pratiques de gestion de projet révèle que l’intégration du management des risques au management des projets est devenue une nécessité et constitue un enjeu et un véritable défi pour les entreprises impliquées dans ce type d’activité. Elle est devenue un outil précieux et une activité prioritaire pour de nombreux managers de projet. Cependant, malgré l’intérêt croissant que cette démarche suscite, elle n’est pas aussi largement exploitée qu’elle pourrait l’être. L’efficacité et la pérennité d’une telle démarche sont sujettes à l’influence de nombreux obstacles d’ordres psychologiques, stratégiques, organisationnels ou méthodologiques et impose donc de respecter certaines exigences.

haut de page




« Communication des risques des projets »

Résumé :

L'objet de cet article est de rappeler, sur la base d'un retour d'expérience issu de l'industrie et de l'ingénierie, que les enjeux du management des risques dans les projets sont essentiellement des enjeux de communication et que la communication dans ce domaine reste délicate et difficile à réaliser en raison d'un certain nombre d'obstacles issus du comportement des acteurs mobilisés, mais aussi des dispositifs de communication mis en place. Aussi, pour garantir une communication rapide et efficace, il convient de respecter certaines exigences. L'efficacité du management des risques dépend non seulement de la qualité des échanges d'information et de l'organisation des actions de communication, mais également de la qualité relations entre les parties en communication.

haut de page




« Risques liés à la capitalisation du savoir-faire »

Résumé :

Cet article présente les résultats d'un travail de recherche mené dans différents secteurs d'activités (l'automobile, la chimie, la pharmacie, l'aéronautique et le spatial...) qui visait à identifier les principaux risques liés à la capitalisation et à la transmission du savoir-faire acquis tout au long d'un projet. Cette analyse nous amène à constater aujourd'hui que la capitalisation du savoir-faire est souvent insuffisante. Aussi, l'essor des technologies de l'information et des outils de communication (comme le SGDT, l'EDI, le Groupeware...) peut constituer un premier élément de réponse à cette préoccupation croissante que connaissent actuellement bon nombre d'entreprises qui travaillent par projets.

haut de page